Consommation

Cliquez sur l'un des boutons ci-dessus

Le bon prix des choses et des services

Avez vous effectué des comparaisons de prix entre des choses très différentes ? Par exemple entre une voiture et un logement ? Entre un beau gâteau et une imprimante couleur? Etc …

Si on compare tous ces prix on peut constater que les prix sont rarement justifiés par de simples considérations économiques. En effet le beau gâteau et l’imprimante couleur ont à peu près le même prix ; la fabrication du gâteau est relativement facile car nécessitant peu d’ingrédients bon marché, un peu de cuisson, du savoir faire artisanal ; la fabrication de l’imprimante couleur est plus pointue car elle nécessite des matériaux plus nombreux, plus difficiles à fabriquer technologiquement et un savoir faire industriel longuement acquis par les connaissances et l’expérience.

L’imprimante devrait donc coûter plus cher que le gâteau ! Comment justifier qu’il n’en est rien ?

D’aucuns feront valoir que l’imprimante est produite en très grandes séries ce qui permet d’en minimiser le prix. Argument quelque peu douteux car pour arriver à produire en grande série il faut déjà concevoir et fabriquer les machines automatiques permettant cela ; de plus certains matériaux rares présents dans l’imprimante ne permettent pas de réduire à peau de chagrin son prix.
D’autres feront valoir que le travail du pâtissier doit être rémunéré à sa juste valeur, qu’il doit pouvoir vivre de son métier, que le travail artisanal est plus coûteux. Argument tout aussi douteux puisqu’il existe déjà la possibilité de fabriquer industriellement le même gâteau.
D’autres encore invoqueront la loi du marché selon laquelle le prix des choses est fonction du rapport entre l’offre et la demande. Plus la chose est rare et convoitée plus son prix est élevé jusqu’à l’énormité du prix des objets d’art. S’il est vrai que le prix d’une chose ou d’un service d’ailleurs est accepté ou non par l’acheteur, cela ne signifie nullement que ce prix correspond à une démarche rationnelle tenant compte de critères objectifs.

Aucuns des arguments ici évoqués ne permet de dire que tel ou tel prix est justifié !

Comparer les prix de choses très différentes pourrait être une manière de nous interroger un peu plus objectivement sur la valeur intrinsèque des choses ou des services que nous achetons. Nous pourrions alors prendre le recul nécessaire pour remettre en cause la fixation des prix.

Est-il bien normal que le prix d’un vêtement soit soldé alors que sa valeur intrinsèque est restée la même ? Est-il bien normal de consentir un rabais important dès lors qu’on achète en quantité ? Les arguments économiques pour justifier ces pratiques sont évidents : soit le vendeur veut écouler son stock d’invendus, soit il est heureux de vendre beaucoup.

Mais que valent ces arguments sur le plan écologique ? Dans le premier cas (solde), cela signifie qu’on a fabriqué un article peu utile pour ne pas dire inutile, donc une forme de gâchis. Dans le second cas on encourage à produire toujours plus même si le besoin n’existe pas.

Et si l’on remettait à plat la notion de prix. Et si l’on inventait le prix écologique, un prix qui serait une fonction du prix écologique de chacun des composants de la chose ou du service.
Le prix écologique est la mesure de la nuisance sur l’environnement de tout élément simple ou composé.
Dans un premier temps on pourrait réduire cette nuisance à la quantité de CO2 générée par la fabrication et la consommation de l’élément puisque la lutte contre le réchauffement climatique est une priorité qui semble indéniable.
Dans un deuxième temps et à mesure de notre meilleure compréhension de la préservation de notre environnement, nous pourrions faire intervenir d’autres nuisances comme la pollution atmosphérique, sonore, par les plastiques, comme le prélèvement de ressources limitées, etc …

Déterminer au mieux un prix écologique est certes difficile, mais c’est sans doute la solution la plus rationnelle pour faire prendre conscience à chacun de la réelle valeur des choses et des services. Une fois cette prise de conscience obtenue et acceptée par tous, il devient possible de remplacer le prix économique devenu obsolète par le prix écologique.

 

Valid HTML 5 CSS Valide !    page hébergée par Association-Ginux et générée par web concept en :0.043 secondes